Bienvenue dans la vallée


Taille de la police
  POLITIQUE DES TRANSPORTS

La Communauté de Communes s’étend sur le territoire de la Vallée de Chamonix, rassemblant ainsi les 4 communes du Canton (Chamonix-Mont-Blanc, Les Houches, Servoz, Vallorcine) autour des mêmes enjeux de prise en compte de la mobilité et des déplacements, d’organisation et de développement des transports publics. Notre collectivité est engagée dans un plan de diversification et d’enrichissement des sources de mobilité sur son territoire.

Impliquée dans le renforcement d'équipements structurants de transport (modernisation de la ligne ferroviaire, renforcement du transport collectif, initialisation du TAD), la communauté de communes, à l'appui de documents de planification, tente de faciliter l'émergence de mobilités alternatives. Ces actions constituent un des piliers du Plan Climat Energie Territorial (PCET) de la vallée approuvé en 2011. L’élaboration de ce dispositif pionnier sur un territoire de montagne, et les récentes mesures d’application du Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) dès 2012 incite la collectivité à s’engager en cohérence sur des choix stratégiques et innovants en termes d’équipement, traduction concrète des démarches et volontés affichées en matière de réduction des émissions de CO2 notamment.

L’adoption d’un Schéma de Mobilité Douce, sur le périmètre communautaire, participe de ce même objectif en visant une amélioration de l’attractivité des modes doux pour diminuer le trafic automobile. Par ailleurs, en sa qualité d’Autorité Organisatrice des Transports Urbains (AOTU), la Communauté de communes doit évoluer dans le contexte de son Périmètre de Transports Urbains (PTU) dont l’objectif est de limiter le trafic routier et d’encourager le report modal vers les transports collectifs et doux, afin de résoudre le problème d’engorgement en saison touristique et de mener une politique ambitieuse en matière de transports durables.

  LE PROJET FERROVIAIRE

La vallée a entrepris ce qui constitue son plus grand chantier depuis des décennies : la rénovation et la modernisation de l'infrastructure ferroviaire qui, du bas de vallée (Le Fayet) jusqu'à la frontière suisse, est devenue, au fil du temps, au-delà de son rôle premier de moyen de transport collectif, partie intégrante de l'identité du territoire.Ce chantier majeur comprend deux volets principaux :

- la rénovation du tunnel des Montets, de nature à faciliter notamment l'utilisation de l'équipement en mode routier lors des épisodes climatiques hivernaux qui l'imposent ;

- la modernisation de la voie elle-même et la consolidation du réseau (remplacement de la signalétique et nouvelle alimentation électrique pour répondre aux besoins).

Sept partenaires sont impliqués dans le projet (RFF, Conseil Régional, Conseil Général, Communauté de Communes, A.T.M.B., Canton du Valais et Union Européenne).

Ce chantier implique un certain nombre de désagréments dont la commune a pleinement conscience : bruit lié au chantier, création d'aires de stockage de matériel, circulation de camions acheminant les matériaux nécessaires aux travaux...Ces perturbations seront d'autant mieux acceptées qu'elles sont temporaires et qu'elles servent à revitaliser la ligne ferroviaire et à accompagner l'évolution de notre vallée vers un réseau de transports collectifs adapté à l'ampleur des enjeux. A terme, le service ferroviaire sera pleinement attractif avec un doublement des circulations de trains : deux trains par heure et par sens seront garantis sur la partie centrale de la ligne (entre la frontière et les Houches, à minima). C'est une étape capitale dans l'engagement de la vallée pour un avenir maîtrisé.

 

 PRINCIPE DE LA LIBRE CIRCULATION

Pour favoriser cette démarche d’incitation vers les modes collectifs, la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc a fait le choix d’instaurer sur son périmètre, la libre circulation dans les transports (gratuité dans les trains et les bus). Cette gratuité est proposée toute l’année à l’ensemble des habitants du territoire ainsi qu’aux touristes.

Mode d’emploi :

Sur présentation de vos cartes, vous pouvez bénéficier gratuitement des transports collectifs dans la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc.

- Sur le réseau urbain Chamonix Bus (Sauf Chamo’nuit ou bus spéciaux).

- Sur les trajets internes de la ligne SNCF entre Servoz et Vallorcine*

Les cartes acceptées comme titre de transport sont :

- La Carte Gens du Pays : Elle est délivrée aux personnes qui résident habituellement dans la vallée. Valable 2 ans.

- La Carte Résident: Elle est délivrée aux personnes travaillant dans la vallée pour la saison ainsi qu'à celles qui ont une résidence secondaire dans la vallée. Valable pendant la durée de la saison en cours. 

- La Carte d’Hôte : Elle est délivrée aux visiteurs en séjour d’au moins une nuit chez un hébergeur déclaré ou chez des amis. La validité de la carte est variable mais reste limité à la durée du séjour au cours de la saison (normalement moins de 5 mois).

- La Carte Scolaire : Elle est délivrée par les établissements scolaires de la vallée, ou directement par la Communauté de Communes si l’élève est inscrit dans un établissement situé en dehors de notre collectivité. Valable du 1er septembre de l’année N au 30/09 de l’année N+1.

- Forfaits de remontées mécaniques : Seuls les forfaits MONT-BLANC UNLIMITED et MONTAGNE POUR TOUS permettent de circuler sur l’ensemble du réseau urbain Chamonix Bus diurne de la Communauté de Communes. Les forfaits de remontées mécaniques ne sont pas valides sur les trajets SNCF.

*La libre-circulation sur les trajets internes de la ligne SNCF n’est valable que pour les trajets au départ d’une gare et à destination d’une autre gare situées toutes deux entre Servoz et Vallorcine. A destination ou depuis l’extérieur de ce périmètre la SNCF impose que chaque voyageur soit muni d’un titre couvrant l’intégralité du parcours.

Profil en long de la ligne ferroviaire Mont-Blanc Express

Consultez la brochure des cartes acceptées comme titre de transport