Syndicats intercommunaux


Taille de la police

VignetteBleue  SITOM DES VALLEES DU MONT BLANC

Le SITOM (Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères) des Vallées du Mont-Blanc est un syndicat mixte. La compétence attribuée par ses 3 membres adhérents (dont la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc) est le traitement des ordures ménagères, par recyclage (pour les Recyclables et le Verre) ou par incinération (pour les Ordures Ménagères) avec valorisation énergétique.
La collecte du Verre est assurée par le SITOM.
La collecte des Recyclables et des Ordures Ménagères est assurée par les trois Communautés de communes.

Le territoire du Sitom compte 63 000 habitants permanents (données INSEE 2009) et peut atteindre 200 000 habitants en période touristique. Le SITOM est chargé de traiter les 36 000 tonnes de déchets ménagers produits chaque année sur son territoire. Il s’est engagé dans une démarche de valorisation des déchets.

Consulter le site internet du SITOM

VignetteBleue  SM3A : SYNDICAT MIXTE AMENAGEMENT DE L'ARVE ET DE SES ABORDS

Le Comité de Rivière Arve veille à la mise en oeuvre du Contrat de Rivière Arve. Afin d'agir concrètement et localement, une structure a été créée dès 1994, avec pour mission de piloter les actions prévues au programme du contrat. Il s'agit du Syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et de ses Affluents, le SM3A. Ce syndicat local a pour objet l'aménagement, la valorisation de la rivière et de ses berges, ainsi que l'entretien des ouvrages réalisés dans le cadre du Contrat de Rivière. Cette structure intercommunale regroupe aujourd'hui 64 communes adhérentes (dont les 26 communes riveraines de l'Arve), par le biais des 10 syndicats intercommunaux de la vallée (dont la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc).

Chaque commune riveraine ainsi que chaque syndicat intercommunal est représenté au sein du Comité Syndical du SM3A : ce sont donc au total 74 délégués qui gèrent le Syndicat.
Principal cours d'eau de la Haute - Savoie (département dont il draine environ 1/3 du territoire), l'Arve naît dans les alpages du col de Balme (2191 m) pour courir vers Genève rejoindre le Rhône à la sortie du Lac Léman, 107 kilomètres plus loin. Il croise sur son tracé une trentaine de rivières et torrents affluents, parmi lesquels l'Arveyron, le Bonnant, le Giffre, le Borne, la Menoge... L'Arve traverse une grande variété de paysages (gorges, cluses, zones humides), dans cette vallée qui porte son nom.

Consulter le site du SM3A