LA CONFÉRENCE ALPBIONET S'EST TENUE A CHAMONIX LES 8 ET 9 OCTOBRE 2019


Taille de la police

Elus, scientifiques, experts, responsables associatifs se sont réunis les 8 et 9 octobre à Chamonix pour la conférence finale du projet européen AlpBionet et partager des résultats entre partenaires. Six pays de l'Arc Alpin, de la France à la Slovénie, ont été mobilisés pendant trois ans pour traiter des corridors écologiques, c'est à dire des zones de passage de la faune entre les territoires, les vallées et les massifs alpins.

Objectifs:
-Repérer puis protéger ou restaurer les zones de passages de la faune.
-Contribuer à maintenir les populations animales sur le territoire en permettant l'accès aux zones d'alimentation, les échanges entre les populations (brassage génétique) et l'adaptation de la faune au changement climatique (modification des zones de présence).

Le versant français du Mont-Blanc et la vallée de Chamonix ont été une région prioritaire d'étude. Une carte des corridors écologiques de la vallée a été dressée. Des pièges photos ont été posés. Un travail est en cours sur les actions à conduire pour préserver et restaurer les zones de passages.

Présente à Chamonix pour l'ouverture de la Conférence, la nouvelle Secrétaire Générale de la Convention Alpine, la slovène Alenka Smerkolj, a souhaité faire le point avec Eric Fournier sur les dossiers et projets en cours dont l'édition 2019 du festival "Lire les Montagnes". Il a également été question des activités prévues dans le cadre de la Présidence française de la Convention alpine autour des priorité retenues que sont la qualité de l'air et la biodiversité. Cette rencontre s'est tenue à la Maison de Village d'Argentière, point d'information de la Convention Alpine.